30/12/2019

La quatrième édition du weekend Lafitt’en chœur a tenu toutes ses promesses


Encore une fois l’association Au chœur du son et sa dynamique présidente, Françoise Ballesta ont mis dans le mille en invitant sur les terres lafittoises la formation gospel la plus en vue du moment, Gospel Walk et sa charismatique soliste Deedee Daniel.
Le samedi soir, après un aligot toujours aussi délicieux, la presque centaine de convives a pu donner de la voix grâce au traditionnel karaoké proposé par « Duo Coktail » où chacun a pu faire montre (ou pas !) de ses talents pour la chanson. C’est tard dans la nuit, les voix commençant à s’érailler, qu’il a fallu mettre un terme aux démonstrations vocales.
Le lendemain il était à peine 14 h qu’une longue file attendait l’ouverture des portes de du Complexe des Pyrénées et en quelques minutes, il ne restait plus une chaise disponible, certains ont squatté tout ce qui pouvait servir à s’asseoir et les organisateurs ont dû afficher « complet » sur la porte d’entrée et refuser encore des personnes qui n’avaient pas réservé leur place.
C’est donc devant une salle archi-comble que se sont produits en première partie les choristes et musiciens d’Au Chœur du son. Leur prestation a été comme toujours très applaudie et l’un des titres de leur répertoire (« la chanson de la vie » du film Le roi lion) a soulevé la salle et a été bissée à la demande du public.
Après un entracte qui a permis aux plus gourmands de déguster d’excellentes crêpes et aux autres de se désaltérer, le moment que tous attendait est enfin arrivé. Commencé en douceur dans la pénombre, au milieu des spectateurs, le concert de Deedee Daniel et de son groupe Gospel Walk a vite fait d’embraser la salle et même les plus réticents à se lever, n’ont pu résister aux rythmes et à la dynamique générosité de la diva du gospel.
Après un final éblouissant en compagnie des choristes de la formation locale et les chaleureux remerciements pour sa présidente, chacun est reparti encore ébloui par la prestation exceptionnelle que chacun venait de vivre.
Lafitt’en chœur 2019 est mort…rendez-vous à Lafitt’en chœur 2020 avec, c’est certain, une autre surprise encore plus exceptionnelle !…mais chut !!!

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.